Le blog de Samy

Nutrition Biologie Prévention

 
 
  • Samuel

Dépression

Faut-il combler une carence vitaminique ou en acides aminés avant d’instaurer un traitement antidépresseur ?


L’organisme se met en sécurité lorsqu’il sent une faiblesse et impose ses priorités de conservation, de survie, à travers les symptômes dépressifs. C’est en quelques sorte une auto-protection face à des causes multifactorielles dont l’origine semble prendre part au niveau enteral.

La découverte de l’axe microbiote-intestin-cerveau a complètement modifié la façon d’appréhender la prise en charge des patients souffrant de troubles dépressifs. Les antidépresseurs et la psychothérapie étaient les principales options de traitement. Aujourd’hui, il n’est plus à démontrer que la prise en charge de la dépression doit passer par une enquête alimentaire et biologique capable de déterminer les statuts en vitamines, acides aminés et en

neurotransmetteurs, avant ou pendant un traitement antidépresseur afin de potentialiser et contrôler leurs effets, mais surtout pour tenter d’identifier et de localiser le départ du feu pour éteindre l’incendie.


HONRUBIA_-_Samuel_-_S1_-_Dépréssion_
.
• 487KB

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout